YOGA : Chant de début de pratique de la tradition Sivananda ("Dhyana Slokas")

Ce week-end, je visitais pour la millième fois l'incroyable maison dédiée à Ma Ananda Moyi (sainte adorée en Inde) dans le village de Cordes-sur-Ciel, dans le Tarn.


J'ai profité d'une structure à l'acoustique incroyable, façonnée par le propriétaire du lieu pour enregistrer une petite version improvisée du chant d'introduction à toute pratique de la tradition Sivananda (cours de Yoga, philosophie, études...)


Le véritable nom de ce chant est "Dhyana Slokas" mais est très souvent appelé "Gajananam" par les pratiquants Sivananda.


Ce chant traditionnel Indien commence donc par invoquer Ganesha, le dieu à tête d'éléphant afin qu'il protège les élèves et les étudiants durant leur pratique et ôte les obstacles à l'éveil...


Mais la traduction ci-dessous vous en apprendra beaucoup plus sur cette invocation :


" Je me prosterne devant les pieds de lotus de Vigneshvara (Ganesha), le fils d’Uma, la cause de la Destruction de la peine, qui est servi par de nombreux anges (bhuta-ganas), qui a une tête d’éléphant et qui se nourrit de l’essence des fruits kapitta et jambu.


Je cherche toujours refuge en Guha aux six visages (Subrahmanya), celui qui est de couleur rouge foncé Comme le kumkuma, qui possède un grand savoir qui a un paon divin comme monture, qui est le fils de Rudra (Siva) et qui est le chef de l’armée des dieux (devas).


Que la déesse Sarasvati, celle qui porte une guirlande blanche comme la fleur kunda, la lune et la Neige, qui est vêtue de vêtements blanc purs, dont les mains gracieuses tiennent une vina et font des gestes de bénédiction, qui est assise sur un lotus blanc, qui est constamment adoré par brahma, Vishnu, Siva et les autres dieux, qui est la destructrice de l’inertie et de la paresse me protège.


Salutations au guru Siva, l’incarnation de l’existence-connaisance-béatitude, en qui la mondanité n’existe pas et qui est toujours en paix, Salutations à Sivananda, salutations à swami Vishnu-devananda.


Je salue la divine mère Narayani aux trois yeux, qui accorde ses bons auspices et qui exauce les désirs tant spirituels que matériels de ses dévots.


(Suite optionnelle : )


Om que cela nous protège tous deux, maître et élève. Que cela nous permette tous deux de jouir de La félicité de la libération. Que nous puissions tous deux nous employer à trouver la vraie signification des écritures. Que notre étude soit brillante.Que Nous ne nous disputions jamais. Om paix, paix, paix. "


Si vous ne connaissez pas ce chant par coeur, pourquoi ne pas le jouer avant votre séance de Yoga personnelle et simplement accompagner le "Om, paix, paix, paix" final ?


Je vous dis à très vite et d'ici-là, pratiquez bien !


Namasté !


Sébastien / Ganesha