Conseils pour garder sa motivation lorsqu'on pratique le Bikram Yoga ! [article]

Mis à jour : 9 août 2018



"Quels sont vos conseils pour garder une pratique régulière lorsque l'on fait du Yoga Bikram ?", telle est la question qui m'a été posée sur fr.quora.com ! Voici donc mon avis !


En effet, garder une pratique régulière de Yoga Bikram est un sacré défi car exécuter 26 postures de base répétées chacune à 2 reprises, pendant 1h30 et sous 42°C… il faut garder la pèche et la motivation !


Mais ce n’est pas impossible !


Je suis issu du Hatha Yoga traditionnel mais j’adore le Bikram que j’ai pas mal pratiqué aussi.


Donc voici, à mon avis, les conseils à suivre pour continuer à pratiquer :

  • Ne pas commencer trop fort ! Il y a à présent des cours d’une heure qui permettent de s’y mettre… sans se mettre la misère !


  • Choisir un professeur chaleureux (même s’il fait déjà 42°C) et bienveillant qui vous encouragera sans vous forcer !


  • Faire une pause en s’allongeant à chaque fois que le tournis ou la nausée pointent leur nez et résister à l’envie de quitter la salle.

  • Se dire que si on vomit, c’est pas bien grave car… ils ont des aspirateurs à liquide ! (véridique)


  • Bien boire avant… parce que pendant la séance… burp… le corps essaie déjà de survivre, si en plus il faut qu’il “digère” une gorgée d’eau, euh, eh ben ça va pas le faire.


  • Y retourner au moins 3 fois, jusqu’à ce que le corps prenne le pli et commence à se faire à cette discipline extrêmement intense.


  • Découvrir que la 4ème fois, on gère et que cela devient même agréable !


  • Bien observer le regain d’énergie qui se produit quelques heures après la séance ou parfois même le lendemain… et se dire “Wow, ça valait vraiment le coup, demain j’y retourne !”


  • Découvrir qu’on a envie de recommencer même si c’était la torture, car il y a une réelle satisfaction à se dépasser totalement !


  • Bien observer et valider les bienfaits et les progrès, et se féliciter !!!


En gros : commencer très doucement, rester jusqu’au bout du premier cours même si on reste allongé toute la séance, se dire que même si on fait rien on élimine au moins les toxines avec la transpiration, bien valider ses progrès, et surtout bien observer les bienfaits post-séances qui feront que l’on aura envie d’y retourner encore et encore !


Mais je pense réellement que le point le plus important est le fait de commencer, autant que faire se peut, tout en douceur… et de valider soi-même le moindre progrès !


Voilà, vous savez tout ! Mais vous vous en savoir encore plus, je suis là pour répondre à toutes vos questions yogiques !


Et si cet article vous a plu, pensez à le PARTAGER, à VOUS INSCRIRE pour pouvoir y ajouter UN COEUR ou UN COMMENTAIRE ! Merci ;)


A très vite ! Namasté !


Sébastien Ganesha pour www.yogawebacademie.fr